Passer au menu Passer au contenu

Vous êtes sur le site UPA DI, mais nous vous avons localisé dans la région : ###detected_region###

Partenaires terrain

Afrique centrale

Plateforme Régionale des Organisations Paysannes d’Afrique Centrale (PROPAC)

 

Créée en 2005, la PROPAC regroupe les plateformes nationales de petits producteurs agricoles des dix pays membres de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale(CEEAC)/la Communauté économique et monétaire des États de l’Afrique centrale (CEMAC). Son siège social est à Yaoundé, au Cameroun. Sa mission est d’harmoniser les stratégies et actions des organisations paysannes nationales d’Afrique centrale dans l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques de développement agricole. Ceci afin que leurs propositions dans les décisions visant une amélioration durable des conditions de vie des populations rurales soient prises en considération. La stratégie de la PROPAC s’articule dans la structuration des organisations paysannes, le renforcement des capacités des petits producteurs et le lobbying et plaidoyer en faveur de l’agriculture familiale et du monde rural.

https://www.facebook.com/pages/Plateforme-Regionale-des-Organisations-Paysannes-dAfrique-Centrale/380220298689382 Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Interventions :

Améliorer l’offre de services des organisations paysannes

Afrique de l’Ouest

Réseau des Organisations Paysannes et de Producteurs de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA)

Le ROPPA a été fondé en juillet 2000. Il regroupe pour l’instant des organisations ou « cadres de concertation » de dix pays d’Afrique de l’Ouest (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo). Parmi les objectifs qu’il s’est donnés, notons les suivants :

  • Promouvoir et défendre les valeurs d’une agriculture paysanne performante et durable au service des exploitations familiales et des producteurs agricoles.
  • Encourager et accompagner la concertation et la structuration des organisations membres en vue de leur implication dans la définition, la mise en œuvre des politiques et programmes de développement des secteurs agricoles et ruraux.
  • Promouvoir la solidarité entre les organisations paysannes et de producteurs agricoles membres du ROPPA ainsi que la concertation et la coopération entre le ROPPA et d’autres organismes similaires de la région et du monde.
  • Assurer la représentation de ses membres tant au niveau régional qu’international.

http://www.roppa-afrique.org/ Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

https://www.facebook.com/roppawestafrica Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Interventions :

Appui au dialogue sur le commerce international en Afrique de l’Ouest

Bénin

Fédération des unions de producteurs agricoles du Bénin (FUPRO)

La FUPRO offre des services de commercialisation des produits agricoles ainsi que de production et de vente de semences. Présente dans les 77 communes du Bénin, elle compte 15 organisations membres.

https://www.fuprobenin.org/ Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

https://www.facebook.com/fuprobeninbj Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Fédération nationale des femmes agricultrices du Bénin (FeNaFAB)

Créée en décembre 2019 avec pour vocation de satisfaire et d’œuvrer pour l’épanouissement et le développement des femmes agricultrices, la FéNaFAB est le creuset qui réunit toutes les femmes et les organisations des femmes de toutes les faîtières dans le secteur agricole au Bénin. Elle veut être une organisation crédible, fédératrice et ambitionne de jouer sa partition dans l’élaboration et/ou la mise en œuvre des politiques, des programmes/projets dans le secteur agricole afin que les femmes agricultrices jouissent pleinement de leurs droits et participent efficacement et activement au développement inclusif et harmonieux du Bénin.

https://www.facebook.com/fenafabOfficiel Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Groupement des exploitants agricoles du Bénin (GEA-Bénin)

Le GEA a été créé en 1993 par un groupe de productrices et producteurs agricoles distingués par l’état béninois pour leur dynamisme et pour la qualité de leur exploitation. Les membres fondateurs étaient animés par la volonté de développer une agriculture efficace et rentable ainsi que d’établir un lien entre les exploitants agricoles et les différents partenaires gravitant dans le monde agroalimentaire. Le GEA est une organisation à caractère national.

https://www.facebook.com/pages/GEA-BENIN-Groupement-des-Exploitants-Agricoles-du-B%C3%A9nin/192103017544004 Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Interventions :

  • Appui au GEA-Bénin
  • Les Savoirs des gens de la terre (LSGT) au Bénin
  • Projet d’amélioration de la commercialisation collective du maïs et du manioc
  • Appui au dialogue sur le commerce international en Afrique de l’Ouest
Plateforme nationale des organisations de producteurs agricoles du Bénin (PNOPPA)

La PNOPPA orchestre des plaidoiries auprès de l’état béninois, au bénéfice des producteurs et des productrices du Bénin.

http://www.pnoppabenin.org/ Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

https://www.facebook.com/pnoppa.2006 Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

 

 

Union des coopératives des femmes transformatrices agricultrices (UCoFAT)

L’UCoFAT a été constituée après le séjour au Québec d’une déléguée de l’UGAM, qui a participé à un stage sur le leadership féminin. Cette Union, affiliée à l’UGAM, est composée de 45 regroupements de femmes agricultrices et transformatrices.

Union des groupements coopératifs des agriculteurs Mowossokpo (UGAM)

L’Union des groupements coopératifs des agriculteurs Mowossokpo (UGAM) est une organisation professionnelle agricole à vocation coopérative ayant son siège dans la commune de Savalou, précisément à Miniki, dans l’arrondissement de Kpataba, au Bénin. L’UGAM et UPA DI ont développé un partenariat depuis 2014 à travers la mise en œuvre du projet d’appui à l’amélioration de la commercialisation collective du maïs et du manioc dans la région de Savalou-Bantè (projet initié en collaboration avec le GEA-Bénin, organisation faîtière dont l’UGAM est membre).

 

Bolivie

Central Local de Cooperativas Agropecuarias Caranavi Ltda (CELCCAR)

Organisation coopérative regroupant 240 membres, principalement active dans les filières café, agrumes et fruits.

Centro de promoción y salud integral (CEPROSI)

Le CEPROSI contribue à améliorer l’accès aux services de santé et à développer un projet de jardins familiaux en milieu urbain.

Unidad de Negocios de Especias y Condimentos (UNEC)

Produit, transforme et commercialise des épices, des huiles essentielles et des condiments de première qualité.

Burkina Faso

Confédération Paysanne du Faso (CPF)

En juillet 1998, les organisations paysannes du Burkina Faso ont créé une structure fédérative nationale informelle appelée Cadre de concertation des organisations faîtières (CCOF) dans le but de mieux s’affirmer comme de véritables interlocuteurs vis-à-vis de l’État et des autres partenaires du développement. Depuis, la CCOF a été remplacée par une structure formelle sous l’appellation de Confédération paysanne du Faso (CPF). La vocation de la CPF est de devenir le véritable porte-parole des organisations paysannes de base, le cadre d’échange, de représentation et de concertation permettant de définir les orientations, les stratégies et les politiques en faveur des structures membres.

http://cpfburkina.org/ Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

https://www.facebook.com/pages/conf%c3%a9d%c3%a9ration-paysanne-du-faso/138693086308507 Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Interventions :

Appui au dialogue sur le commerce international en Afrique de l’Ouest

Union des Sociétés Coopératives pour la Commercialisation des Produits Agricoles de la Boucle du Mouhoun (USCCPA/BM)

L’USCCPA/BM est une organisation paysanne basée dans la région de la Boucle du Mouhoun au Burkina Faso. Elle a comme objectif de mettre en marché collectivement les produits agricoles de leurs membres et de faire entendre la voix du milieu paysan. Créée le 11 juillet 1994, l’UGCPA/BM change de statut juridique en 2017 pour adopter un statut coopératif et sa dénomination devient l’Union des Sociétés Coopératives pour la Commercialisation des Produits Agricoles de la Boucle du Mouhounn (USCCPA/BM). L’Union intervient dans la commercialisation collective des céréales, du niébé et des fleurs d’oseille, appelées communément bissap. Cette dernière production est confiée exclusivement aux groupements de paysannes, membres à part entière de l’USCCPA/BM.

http://www.ugcpabm.org/ Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Interventions :

  • Appui à l’Union des groupements pour la commercialisation des produits agricoles de la Boucle du Mouhoun (UGCPA/BM)
  • Projet résilience climatique dans la Boucle du Mouhoun (PRCBM)
  • Production de semences certifiées au Burkina Faso
  • Programme de développement des oléagineux
  • Appui au dialogue sur le commerce international en Afrique de l’Ouest

Cameroun

Concertation Nationale des Organisations Paysannes du Cameroun (CNOP-CAM)

La CNOP-CAM est née en 2000. Cette organisation faîtière nationale est membre de la Plateforme régionale des organisations paysannes d’Afrique centrale (PROPAC). Son siège social est situé à Yaoundé.

La CNOP-CAM compte 5 172 organisations paysannes membres, dont 66 fédérations, 22 associations, 63 coopératives, 629 unions de GIC, 4 392 GIC. Elle touche environ 400 000 exploitations agricoles familiales et intègre des groupes sociaux tels que : Le Collège de jeunes ruraux, les minorités et le Collège de femmes rurales. Les femmes représentent 56 % des effectifs de la CNOP-CAM.

Interventions :

Améliorer l’offre de services des organisations paysannes

El Salvador

Central Cooperativa Agropecuaria (CCA)

La Central Cooperativa Agropecuaria (CCA), située à San Luis Talpa dans la région de La Paz, est issue d’un regroupement de coopératives provenant de la réforme agraire du gouvernement, initiée en 1980. Constituée en 1994, elle est actuellement formée de 11 coopératives regroupant chacune entre 48 et 450 membres. Ces coopératives opèrent dans différentes activités de production, dont la canne à sucre, le lait, le maïs, l’élevage bovin et la production maraîchère.

Interventions :

  • Appui à la Central Cooperativa Agropecuaria (CCA) au El Salvador
  • Mise en marché collective du lait au El Salvador

Guinée

Conseil national des organisations paysannes de Guinée-Conakry (CNOP-G)

Le CNOP-G est une organisation professionnelle agricole de niveau national. Il constitue le cadre national de concertation et d’échanges entre les différentes organisations de producteurs membres. Il vise à représenter ses membres auprès des pouvoirs publics, des partenaires au développement et des partenaires du secteur privé, à assurer la défense des intérêts de ses membres et négocier les conditions devant favoriser leur développement socioéconomique. Fondé en 2004, le CNOP permet de joindre les forces de 9 fédérations et 46 unions de producteurs réparties sur l’ensemble du territoire de la Guinée-Conakry, soit 18 000 groupements représentant environ 480 000 adhérents.

https://www.facebook.com/cnopguinee Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

http://www.roppa.info/spip.php?article101 Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Interventions :

  • Appui à la mise en place de systèmes d’information sur les marchés
  • Appui au dialogue sur le commerce international en Afrique de l’Ouest
Fédération des Paysans du Fouta Djalon (FPFD)

La FPFD, créée en 1992, est une organisation paysanne qui évolue dans les huit préfectures et les deux régions (Mamou et Labé) du Fouta Djalon en République de Guinée. Son objectif global est d’augmenter le revenu des producteurs par le développement de trois filières de production : la pomme de terre, l’oignon et la tomate. L’approvisionnement en intrants, la fourniture d’équipements, la formation, la commercialisation des produits et la défense des intérêts des producteurs font partie des services rendus aux producteurs.

http://paysansfouta.org Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Interventions :

  • Programme d’appui aux populations paysannes en Moyenne-Guinée (PAPP)
  • Appui au dialogue sur le commerce international en Afrique de l’Ouest

Haïti

Centre d’éducation et de développement intégré – Village de l’Espoir (CEDI-VE)

Depuis 2002, le Village de l’espoir gère et développe une école permettant de regrouper des enfants défavorisés et de leur offrir une base de scolarisation par l’engagement bénévole d’adultes du milieu. En outre, il rend disponible à un groupe de paysans une parcelle de terrain pour la culture maraîchère et leur offre les services d’encadrement technique d’un agronome. Cet organisme repose entièrement sur le bénévolat.

http://villagedelespoir.blogspot.ca/ Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

https://www.facebook.com/CediVillageDeLEspoirHaiti/info?tab=overview Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Interventions :

  • Appui au village de l’espoir
  • Les Savoirs des gens de la terre (LSGT) en Haïti
Encadrement des Petits Paysans des Mornes et des Plaines en Haïti (EPPMPH)

L’EPPMPH est une association paysanne laïque qui a été fondée en 1990 par les Petites sœurs de Sainte-Thérèse (PSST). Sa mission consiste à accompagner les paysan.ne.s pour améliorer leur condition d’existence à travers des programmes éducatifs (éducation accélérée), de formation agroécologique et d’éducation sanitaire et sociale. L’EPPMPH est basée à Rivière Froide dans la commune de Carrefour.

Interventions :

  • Les Savoirs des gens de la terre (LSGT) en Haïti
  • Cuisines collectives et cantines scolaires – Haïti
Fédération des groupements paysans de Limbé (FGPL)

Le but de la FGPL consiste à regrouper dans une structure démocratique le plus grand nombre possible de groupements paysans. Ceci afin de pouvoir se doter de services adéquats, d’être la voix des paysannes et des paysans auprès des divers acteurs dans la zone et de mobiliser les membres dans des actions de développement.

Interventions :

Les Savoirs des gens de la terre (LSGT) en Haïti

Fédération des organisations de producteurs agricoles pour le développement Économique et Social (FOPADES)

La FOPADES est composée de 11 groupements de la région de Labrousse. Elle contribue à la sécurité alimentaire de la population à travers l’encadrement des cuisines collectives et des cantines scolaires.

Interventions :

  • Cuisines collectives et cantines scolaires – Haïti
  • Les Savoirs des gens de la terre (LSGT) en Haïti
  • Développement organisationnel – FOPADES
Fondation pour le Développement Économique et Social (FODES-5)

La FODES-5 est une organisation haïtienne privée philanthropique, laïque, apolitique et à but non lucratif qui œuvre dans quatre communes limitrophes réparties sur quatre départements géographiques : Petit-Goâve (Ouest), Aquin (Sud), Côtes de Fer (Sud-Est) et Miragoâne (Nippes).

La mission de la FODES-5 est de travailler à la promotion du développement économique, social et culturel dans son aire d’intervention en aidant les populations locales à développer des stratégies économiques et des services sociaux de base visant à améliorer leur qualité de vie. La population de la zone d’intervention est évaluée à environ 48 000 personnes.

http://www.fodes5.org/ Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

https://www.facebook.com/pages/fondation-pour-le-d%c3%a9veloppement-%c3%89conomique-et-social-fodes-5/212718592075525 Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Interventions :

  • Terrasses irriguées – Haïti
  • Cuisines collectives et cantines scolaires – Haïti
  • Les Savoirs des gens de la terre (LSGT) en Haïti
  • Développement organisationnel – FOPADES
Konbit Fahn Kaskad-Dibrey (KOFAKAD)

La KOFAKAD est un regroupement de 140 membres féminins. Cette organisation vise à l’amélioration des conditions de vie des femmes et des enfants par la production agricole, la transformation agroalimentaire et la formation.

Ministère de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR)

http://agriculture.gouv.ht/view/01/ Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Interventions :

  • Contribution à l’amélioration de la sécurité alimentaire en Haïti (CASAH)
  • Renforcement des Tables de concertation agricoles départementales
Union des Coopératives du Café de Baptiste (UCOCAB)

L’Union des Coopératives du Café de Baptiste (UCOCAB) regroupe 7 coopératives comptant au total 5,000 producteurs de café du Plateau Central d’Haïti. L’UCOCAB est liée à Fairtrade Labelling organisations, une structure de commerce équitable, et exporte du café au Canada (à travers la coopérative nOula), en France et au Japon. Parmi les accomplissements de l’UCOCAB, notons la mise en œuvre de plusieurs structures dont des centres de traitement du café et un laboratoire de dégustation.

L’Union des Coopératives Caféières de Baptiste (UCOCAB) est une organisation à but non lucratif qui a été créée en 2005 afin de regrouper toutes les coops de producteurs de café de la région du Plateau Central (département du Centre). Ce réseau régional regroupe 8 coopératives formées par 900 familles de producteurs de café. La mission première d’UCOCAB est de relancer la production caféière en développant la chaîne de valeur du café dans cette région, afin d’améliorer les conditions socio-économiques des producteurs agricoles.

Parallèlement à la relance de la filière café, UCOCAB s’efforce de:

  • Réduire la vulnérabilité économique des familles agricoles en diversifiant leurs revenus;
  • Reboiser les parcelles qui ont perdu leur couverture végétale en développant un modèle de système agroforestier diversifié;
  • Créer des pépinières pour diversifier la production agricole de la zone;
  • Appuyer les initiatives locales existantes dans la zone (notamment les groupes de femmes);
  • Réhabiliter et protéger le milieu naturel, notamment la source Mirliton, et les ravines les plus dégradées;Contribuer à l’entretien de la seule route qui relie Baptiste au reste du pays avec les revenus produits par les primes « équitables » générées par les exportations sur les marchés niches internationaux.

Depuis sa création, UCOCAB fournit à ses membres les services suivants :

  • Sensibilisation et mobilisation de producteurs pour renforcer les coopératives existantes et en former de nouvelles;
  • Encadrement technique (gestion et qualité) des centres de dépulpage des coopératives pendant toute la récolte;
  • Magasin d’intrants agricoles;
  • Opération de pépinières fournissant des plantules pour la régénération des parcelles en culture et le reboisement des parcelles en semi-abandon;
  • Accès aux marchés (national et international) via la commercialisation collective du café. Depuis 2007, un de ses clients est la coopérative de solidarité nOula, du Québec, qui importe, torréfie et distribue son café au Canada.

https://www.facebook.com/ucocab.haiti Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Maghreb

Union maghrébine et nord-africaine des agriculteurs (UMNAGRI)

Organisation professionnelle agricole régionale regroupant et défendant les intérêts des agricultrices et agriculteurs de la Tunisie, de la Mauritanie, du Maroc, de l’Algérie de la Lybie et de l’Égypte.

 

Mali

Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM)

Créée en 1987, l’APCAM a pour objectif de représenter la profession agricole auprès des pouvoirs publics et de participer, en son nom, à la définition et à la mise en œuvre des politiques et programmes de développement rural. L’APCAM existe aussi afin d’apporter aux agriculteurs et à leurs organisations professionnelles les appuis et compétences nécessaires pour assurer leur propre développement. Elle est composée de neuf Chambres régionales d’agriculture autonomes et décentralisées et d’une Assemblée permanente.

http://apcam.org/cam/ Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

https://www.facebook.com/pages/apcam/119503958154492 Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Interventions :

  • Feere Diyara (Que la commercialisation a été bonne!)
  • Appui au dialogue sur le commerce international en Afrique de l’Ouest
  • Mise en marché collective des céréales et des échalotes
Baabahuu Jici

Baabahuu Jici, dont le siège social est situé à Diré au nord du Mali, est l’association régionale de 23 villages regroupant 500 productrices et producteurs de blé dans la région. Sa finalité est d’assurer l’augmentation de la production de blé par un système de financement durable et adapté. Son but est de mettre en place un système collectif de mise en marché soutenu par une structure simple, démocratique, crédible et capable de représenter les productrices et producteurs membres.

Interventions :

  • Mise en marché collective des céréales et des échalotes
  • Développement de la filière blé
Coordination Nationale des Organisations Paysannes (CNOP)

La CNOP est une confédération socioprofessionnelle réunissant les différentes fédérations paysannes du Mali. Elle a été créée en 2002. Son objectif général est de permettre aux organisations paysannes du Mali de contribuer à la définition d’une vision claire de l’agriculture malienne et d’une politique agricole cohérente centrée sur les exploitations familiales agricoles. La CNOP se veut le seul cadre national de représentation des organisations paysannes (OP) du Mali et, à ce titre, elle représente les OP maliennes au sein du ROPPA.

http://www.cnop-mali.org/ Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Interventions :

Appui à la CNOP en lien avec l’adoption de la Loi d’orientation agricole du Mali (LOA)

Faso Jigi

Faso Jigi est une organisation paysanne née en 1997 dans la région de Ségou au Mali. Elle se spécialise dans la mise en marché collective des produits agricoles de ses membres, leur permettant ainsi d’obtenir de meilleurs prix. Elle offre aussi à ses membres un service d’achat regroupé d’intrants et négocie en leur nom de meilleures conditions de crédit auprès des institutions financières. Cette fédération de coopératives compte plus de 120 groupements villageois de producteurs de céréales et une douzaine de groupements de productrices d’échalotes pour un total d’environ 4 000 membres.

Interventions :

  • Mise en marché collective des céréales et des échalotes
  • Feere Diyara (Que la commercialisation a été bonne!)
  • Appui au dialogue sur le commerce international en Afrique de l’Ouest

Niger

Plateforme Paysanne du Niger (PFPN)

La PFPN est un cadre organisé de réflexion, de concertation et d’action des organisations paysannes (OP) créée à la suite du forum constitutif des 27 et 28 avril 1998 à Niamey. C’est une structure faîtière nationale implantée dans les huit régions du pays. Sa mission est de contribuer à la défense des intérêts matériels et moraux de ses membres au niveau national, sous-régional et international par des actions de développement, la concertation, le lobbying, le plaidoyer et l’échange d’expériences.

http://www.pfpniger.org/ Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

https://www.facebook.com/pages/Plateforme-Paysanne-du-Niger/1505488603008357?fref=ts Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Interventions :

  • CoOPéquité
  • Appui au dialogue sur le commerce international en Afrique de l’Ouest

République démocratique du Congo

La Confédération Paysanne du Congo – Principal Regroupement des Paysans (COPACO-PRP)

La COPACO-PRP est une association sans but lucratif. Elle exerce ses activités sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo en regroupant en son sein de petits producteurs agricoles, éleveurs, pêcheurs, chasseurs, artisans et autres associations de développement de l’emploi agricole et rural. La confédération joue un rôle de défense, de plaidoyer et de coordination pour la promotion de l’agriculture paysanne et familiale ainsi que le maintien des paysans, nombreux à l’emploi. Actuellement, la COPACO est constituée de 452 organisations paysannes et de producteurs agricoles (OPA) à travers toute l’étendue du territoire national congolais. Son siège social est situé à Kinshasa.

Interventions :

Améliorer l’offre de services des organisations paysannes

Coopérative paysanne de Lonzo (COPALO)

La COPALO regroupe 10 associations, dont trois associations de femmes. La Coopérative contribue à améliorer la production agricole et le revenu de ses 1 110 membres. Elle vise aussi à cultiver l’esprit d’épargne au sein de la population paysanne.

Sénégal

Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux (CNCR)

Le CNCR a été créé le 17 mars 1993 à Thiès, au Sénégal. Sa finalité est de contribuer au développement d’une agriculture paysanne qui assure une promotion socioéconomique durable des exploitations familiales. Les principaux objectifs sont de promouvoir la concertation et la coopération entre ses membres, favoriser un partenariat avec ses membres d’une part, et l’État et les autres partenaires publics et privés d’autre part, et de favoriser l’émergence et le développement d’une plateforme de concertation entre les organisations paysannes de l’Afrique de l’Ouest.

http://www.cncr.org/ Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

https://www.facebook.com/cncrsenegal Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Interventions :

  • Les Savoirs des gens de la terre au Sénégal
  • Appui à la mise en marché des produits agricoles
Fédération des groupements associés des paysans de Baol (FEGPAB)

Fondée en 1985 et située à Diourbel, la FEGPAB a pour objectif de contribuer au développement durable et endogène de la région à travers sa zone d’intervention (lutte contre la pauvreté et l’analphabétisme). Elle a à son actif la réalisation d’un forage et d’un système d’adduction d’eau, la mise en place de trois magasins (banques de céréales), un magasin de 100 tonnes, la construction de latrines familiales et scolaires, la construction de foyers améliorés et des activités de reboisement.

Intervention

Les Savoirs des gens de la terre au Sénégal

Fédération des organismes non gouvernementaux du Sénégal (FONGS)

Fondée en 1976, la FONGS mobilise aujourd’hui 31 associations membres et, à travers elles, plus de 3 000 groupements villageois représentant eux-mêmes près de 120 000 membres.

Actifs dans des exploitations de type familial, ces membres touchent l’ensemble des filières agro-sylvo-pastorales, et leurs associations sont localisées dans différentes zones touchant 35 départements parmi les 45 que compte le Sénégal.

Les axes d’intervention de la FONGS sont : 1) l’amélioration durable de la productivité globale des exploitations familiales; 2) l’amélioration de la maîtrise de l’espace et le renouvellement de leur base de ressources naturelles par les exploitations familiales et leurs organisations.

Intervention :

Les Savoirs des gens de la terre au Sénégal

Fédération des Périmètres Autogérés (FPA)

Située à proximité de Saint-Louis au Sénégal, la FPA regroupe plusieurs unions hydrauliques de la région de Dagana où 9 000 familles exploitent une superficie de 9 000 hectares aménagés et cultivés en riz. Fondée en 1993, cette organisation a émergé de la volonté des unions hydrauliques à se regrouper. Elle offre à ses membres des services d’achat groupé d’intrants, d’une mutuelle d’épargne et de crédit, ainsi que d’un label de riz du fleuve Sénégal. Appuyée par UPA DI dans le cadre du programme Les Savoirs des gens de la terre (LSGT), elle offre également un service de multiplication et de diffusion de semences améliorées.

https://www.facebook.com/pages/F%C3%A9d%C3%A9ration-des-P%C3%A9rim%C3%A8tres-Autog%C3%A9r%C3%A9s-du-S%C3%A9n%C3%A9gal-FPA/450896054962915?fref=nf Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Interventions :

  • Les Savoirs des gens de la terre au Sénégal
  • Production de semences certifiées au Sénégal
  • Bey Dunde
Fédération des producteurs maraîchers des Niayes (FPMN)

Créée en 1996, la FPMN regroupe 2250 producteurs maraîchers exploitant un total de 6000 ha.

Les Savoirs des gens de la terre au Sénégal

Centre Interprofessionnel pour la Formation aux Métiers de l’Agriculture (CIFA)

Le CIFA est né, le 8 avril 1995, de la volonté d’organisations paysannes fédératives, d’institutions d’appui et de formation et d’autres acteurs du milieu agricole et rural, de mettre en place leur propre dispositif pour satisfaire leurs besoins de formation et d’information; dispositif piloté et géré par la profession agricole elle-même. La mission principale du CIFA est donc de former des petits entrepreneurs agricoles, des responsables d’organisations paysannes, des élus locaux, des conseillers agricoles et autres agents de développement ainsi que des formateurs et des animateurs.

Interventions :

Les Savoirs des gens de la terre au Sénégal

Société Nationale d’Aménagement et d’Exploitation des Terres du Delta du fleuve Sénégal et des vallées du fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED)

La mission de la SAED est de promouvoir le développement de l’agriculture irriguée en rive gauche du fleuve Sénégal et de la Falémé. Elle se décline à travers les six domaines d’activités suivants : réalisation des investissements publics, maintenance des infrastructures hydroagricoles, gestion de l’eau et de l’environnement, aménagement rural et sécurisation foncière, appui à la mise en valeur et à la professionnalisation, appui à l’entrepreneuriat rural privé.

http://www.saed.sn/ Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Interventions

Bey Dunde

Union des Groupements Paysans de Meckhé (UGPM)

L’UGPM est une organisation paysanne qui a été créée en 1985. Elle est composée de 48 groupements paysans réunissant 4 500 membres menant des activités qui se rapportent à l’environnement, à l’agriculture et à l’élevage. Depuis sa création, l’UGPM a aussi mis en place un système d’épargne et de crédit ainsi qu’une mutuelle de solidarité. L’Union compte ainsi lutter contre l’endettement et la pauvreté et soutenir l’entreprise agricole familiale. Depuis 2004, avec l’appui d’UPA DI dans le cadre du programme Les Savoirs des gens de la terre (LSGT), l’Union offre un service de multiplication et de diffusion de semences améliorées d’arachides, de sorgho, de mil et de niébé.

http://www.fongs.sn/spip.php?article82 Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

https://www.facebook.com/pages/Union-des-groupements-paysans-de-M%C3%A9ckh%C3%A9-UGPM/295224040568613?fref=ts Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Interventions :

  • Les Savoirs des gens de la terre au Sénégal
  • Production de semences certifiées au Sénégal
Cadre de concertation des producteurs d'arachides (CCPA)

Le CCPA est composé de 48 groupements et de 8 000 adhérents dans la région de Kaolack. Ses activités sont essentiellement basées sur la production de semences, la commercialisation et la transformation de l’arachide.

Association sénégalaise pour la promotion du développement par la base (ASPRODEB)

L’ASPRODEB est née de la volonté réciproque du gouvernement du Sénégal, des organisations professionnelles agricoles et des élus locaux. Cette association offre aux organisations professionnelles agricoles des services de renforcement des capacités techniques et organisationnelles, de gestion financière et d’appui-conseil.